Mariage : le plus beau jour d’une vie

Organiser le plus beau jour de sa vie : Quel boulot !


Et le jour du mariage, il n’y a pas que les invités qui se régalent! Car pour bien organiser un mariage, il faut du temps et beaucoup de moyens. Avant de se lancer dans cette folle aventure que sont les préparatifs du mariage, visitez le site 1 mariage pour vous aider à choisir les prestaires. Les mariés n’ont jamais vraiment idée de ce qui les attend réellement. Salle des fêtes, traiteur et restaurateur, animation, tenues, fleuriste, alliances, photographe… il va falloir déployer des trésors de management et d’organisation pour gérer tous ces prestataires et tous les rendez-vous que cela va engendrer.

Afin de ne pas se laisser absorber par tous ces préparatifs, perdre pied et annuler le mariage, voici un rétro-planning pour bien visualiser l’ensemble des tâches à accomplir et s’organiser au mieux:

Tout d’abord, la première chose à faire et non des moindres est de choisir et de réserver la salle de réception où se tiendront les réjouissances du plus beau jour de votre vie. Il faut garder à l’esprit que les meilleures salles, les plus demandées sont à réserver plus d’un an à l’avance. C’est donc logique de commencer par ce point crucial. Une fois la salle réservée et la date de mariage fixée (confirmée en mairie et à l’Eglise), tout va pouvoir s’organiser.

Le mieux et le plus pratique est dans la foulée, trouver un traiteur. Il se peut que la salle propose un service traiteur, dans ce cas vous gagnez un temps précieux. Si vous choisissez de privatiser un restaurant (ou une de ses salles), là aussi vous faites d’une pierre deux coups. Sinon, il faut partir à la recherche d’un traiteur disponible ce jour là. Si vous avez beaucoup de convives (plus de 70), vous pourrez même goûter les plats servis en avant première lors d’une séance dégustation organisée par le traiteur. Afin de plaire au plus grand nombre, le plus simple est de prévoir un buffet varié pour les entrées, un service à table pour les plats (avec un poisson et une viande) et un buffet pour les fromages et desserts. Ainsi les invités pourront se dégourdir les jambes et auront un large choix de plats pour se sustenter. Cette formule présente l’avantage de satisfaire le plus grand nombre pour un tarif par personne très raisonnable.


Quand certaines tâches créent des tensions au sein du couple

La liste des invités est généralement le premier point de crispation entre les futurs époux. Evidemment, chacun voudra inviter tous ses amis, sa famille et même des collègues. Et c’est là, que la réalité frappe. Le budget n’étant pas extensible. Il va falloir faire un choix car chaque personne invitée représente un coût important, et leste le budget mariage. D’autre part, il se peut que certains amis ou membres de la famille ne soit pas appréciés par le conjoint. Les inviter sera source de tension ou de mauvaise humeur. Enfin, il se peut que la question «des ex» se pose. Faut-il ou non inviter son ex à son mariage. Chacun jugera en son âme et conscience.

Afin de limiter les frais, il est préférable de classer les invités en 2 catégories. Ceux qui assisteront à la cérémonie, au repas et au vin d’honneur, et ceux qui n’assisteront qu’à la cérémonie et au vin d’honneur. Une fois la liste des invités faite, il n’y a plus qu’à (on vous avait dit que c’était du boulot la préparation d’un mariage) passer chez un imprimeur pour choisir et faire imprimer les faire part qui seront ensuite envoyés ou remis en main propres. Il est possible de faire les faire directement en ligne via des sites spécialisés qui livreront les précieux documents en moins d’une semaine. Cette solution est la plus économique. C’est aussi le bon moment pour choisir l’ambiance de votre mariage en choisissant un animateur ou une équipe d’animation.

Il est maintenant temps pour la mariée d’entrer dans son rôle de princesse et de partir à la recherche de son graal, sa robe. La robe de mariée est l’élément clé du mariage, ce qui va faire que l’heureuse élue va attirer la lumière sur elle, subjuguer l’assistance et surtout son futur époux. Cette robe doit être parfaite pour que le mariage soit réellement le plus beau jour de sa vie. La robe de mariée sera même conservée précieusement toute une vie. Il est important de garder à l’esprit qu’une robe de mariée ne s’achète pas comme un pull ou un manteau. C’est une pièce unique qui demande des retouches, beaucoup d’essayages. Il faut compter de 3 à 6 mois entre le moment de la commande et la réception de la robe.

C’est un passage obligé. Pour se marier, il faut aussi remplir des papiers auprès des administrations. Il faut prévoir de s’y prendre 6 mois à l’avance. Il faut que chacun des futurs époux choisissent les témoins et ensuite c’est parti pour constituer le dossier de mariage pour le déposer auprès de la mairie. C’est aussi le moment pour ceux qui le souhaitent de passer devant le notaire pour faire un contrat de mariage (document qui peut s’avérer fort utile dans le cas où, ce n’est pas à souhaiter, les mariés seraient amenés à divorcer). C’est également au tour du futur marié de faire le beau dans les magasins en choisissant son costume. Pour ceux qui souhaitent faire une liste de mariage, c’est le moment de la déposer. N’oubliez pas non plus de penser et travailler la décoration de la salle et des tables.


A quatre du mois du jour J, on entre dans la dernière ligne droite

Le temps passe à une folle allure et nous voici à 4 mois avant le jour J. Il est l’heure de passer à la poste pour déposer les faire part (sans oublier de les timbrer) afin qu’ils partent chez les futurs invités. Il est aussi possible de remettre les invitations en mains propres quand vous les croiserez. C’est aussi le moment toujours émouvant et très attendu du choix des alliances. C’est aussi le moment de trouver un photographe pour immortaliser le plus beau jour de votre vie. Un petit conseil, profitez d’un temps calme (ce qui ne sera pas évident à trouver) pour visiter la salle de réception avec les différents prestataires afin que chacun se plonge dans l’ambiance et commence à prendre ses marques. Afin d’être les parfaits mariés qui auront organisé le plus parfait des mariages, adressez à vos invités une liste des endroits où ils pourront passer la nuit (hôtels, chambres d’hôtes, location entre particuliers,…).

Plus que deux mois avant le Jour J, le stress commence à monter. C’est le moment où il faut apporter le plus grand soin aux petits détails (retouches sur la robe de mariée et le costume, …). C’est aussi l’heure fatidique d’élaborer le tant redouté plan de table. Qui va être à la table des mariés? Qui va être à côté de qui? Bref, un beau moment de prise de tête voir même de crises de nerfs attend les tourtereaux! Madame retrouvera le sourire puisque c’est l’époque où elle passera chez le fleuriste pour élaborer le bouquet de la mariée et étudier les compositions florales qui orneront la salle de réception.

C’est la dernière semaine! C’est le moment de refaire un check-in complet des tâches, de vérifier que tout est prêt et de mettre le dernier coup de collier pour que tout soit parfait le jour J.

Ca y est le grand jour est arrivé! Alors, profitez du plus beau jour de votre vie et soyez heureux.


Les cérémonies de mariage ont connu leur apogée dans les années 70. A cette époque ce sont plus de 400.000 unions qui étaient célébrées chaque année. Depuis cet âge d’or, le nombre de mariages célébrés ne cesse de diminuer après années. Il faut attendre l’an 2000, pour que le nombre d’unions reparte à la hausse avec 300.000 unités. Mais cette embellie n’aura durée qu’une seule année, dès 2001, nouvelle chute du nombre de mariages. En 2016, seuls 230.000 couples se sont dits oui.


Le PACS: une alternative jugée plus moderne

Certes le nombre de célébrations de mariage diminue mais de plus en plus de PACS sont signés. Aujourd’hui les couples (hétérosexuels ou LGBT) préfèrent recourir au PACS (Pacte Civil de Solidarité) qui est perçu comme plus moderne et beaucoup plus souple que le mariage. Le PACS permet de protéger son conjoint mais aussi de se séparer de manière beaucoup plus facile que pour un mariage. Le PACS permet d’officialiser légalement une union en concubinage. En 2015, 426.000 couples ont opté pour le PACS. Le PACS a un inconvénient et non des moindres puisqu’il n’y a pas de cérémonie officielle, ni même de robe de princesse à porter le jour J. Un simple passage dans le bureau triste d’un officiel et le tour est joué. Ce côté très administratif peut rebuter certaines femmes qui ont toujours rêvé de se marier en grandes pompes dans un bel endroit, entourée de leur famille et de leurs amis, en portant une éblouissante robe de mariée qui rendrait les princesses Disney folles de jalousie. Que ces douces rêveuses se rassurent, le PACS est généralement la dernière étape avant le mariage et nombre de couples pacsés se retrouvent quelques années plus tard devant Monsieur le maire pour célébrer le mariage de leur rêve.